Nouvelles recettes

101 meilleurs restaurants en Amérique pour 2013

101 meilleurs restaurants en Amérique pour 2013


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Il existe quelque 200 000 restaurants à service complet en Amérique, ce n'est donc pas une mince tâche de déterminer les meilleurs. Une Californie du Nord légendaire palais de la perfection? UNE comptoir à Brooklyn où un menu dégustation intime de 24 plats est préparé par un chef de mauvaise humeur ? Un cue shop texan qui se vend à la volée dès son ouverture ? Quels facteurs font qu'un restaurant est meilleur qu'un autre ? Pouvez-vous comparer un joint de hamburger au bord de la route avec un restaurant gastronomique urbain dont le thème change tous les quelques mois ? Et comment tous ces restaurants se comparent-ils dans une liste des 101 meilleurs ? Les listes des « meilleurs restaurants » sont délicates, mais répondre à ces questions est ce que la troisième liste annuelle des 101 meilleurs restaurants d'Amérique du Daily Meal se propose de faire.

Voir les diapositives : 101 meilleurs restaurants en Amérique pour 2013

Comment en sommes-nous arrivés à cette liste ? Ce n'était pas facile. Nous mettons ensemble notre première liste 101, en 2011, avec un critère simple : où aimions-nous, les rédacteurs du Daily Meal, manger ? Compte tenu de notre humeur, de notre budget et de l'endroit où nous nous trouvons lorsque nous avons faim, comment voterions-nous – non pas avec nos facultés critiques, mais avec notre bouche et notre portefeuille ? Où enverrions-nous des amis ? Nous avons dressé une liste de 150 lieux de toutes les régions d'Amérique, et argumenté, défendu et cajolé au nom de restaurants allant de l'ancien à l'avant-garde, de l'ultra-décontracté au super-chic. Nous avons catégorisé les sélections, invité un illustre panel de juges (principalement des critiques de restaurants, des écrivains sur l'alimentation et le style de vie et des blogueurs) de toute l'Amérique pour aider à commander les restaurants via un sondage anonyme, puis a compté les résultats pour constituer une liste classée. Nous avons répété ce processus en 2012, en tenant compte des gagnants et des nominés de 2011, et des suggestions des juges et des lecteurs, pour aboutir à 202 nominations.

Lire la suite : 101 meilleurs restaurants en Amérique pour 2012

Lire la suite : 101 meilleurs restaurants en Amérique pour 2011

Mais il devient de plus en plus difficile chaque année de sélectionner les nominés, même pour la liste principale des 202 restaurants avec laquelle nous commençons. C'est en partie parce que la qualité et la variété des restaurants à travers l'Amérique s'améliorent constamment. Notez qu'en plus des gagnants et des nominés des deux années précédentes, nous avons pris en compte les suggestions des lecteurs et interrogé ce que nous sommes fiers de noter était un panel de juges encore plus impressionnant (174 panélistes estimés) pour les nominations. Nous sommes fiers de noter que cette année, nous avons envisagé plus de restaurants d'une région encore plus diversifiée géographiquement que jamais. Une liste de 303 nominés a été réduite à 202, puis votée par le panel et notre personnel, chaque restaurant ayant la chance d'être sélectionné trois fois sur la base de l'emplacement, du type de cuisine et des facteurs de prix, de niveau de « buzz ", formalité de la nourriture et de l'atmosphère, statut classique et expérience de repas épique offerte.

Les résultats étaient stimulants et controversés – et, incidemment, nous ont certainement fait réfléchir à la façon dont nous continuerons notre engagement à proposer la meilleure liste possible pour les années à venir (c'est, bien sûr, un travail en cours).

Quant à 2013, The French Laundry du chef Thomas Keller, première place en 2011 mais détrônée en 2012, a reconquis le statut de restaurant numéro un, frappant le numéro un de l'année dernière celui d'Eric Ripert Le Bernardin - à la troisième place. Cependant, tout n'était pas parfait pour Keller - son avant-poste à New York En soi est tombé pour une deuxième année, 10 places à la 17e place. Il y a eu d'autres baisses significatives du top 10. Les deux chefs Grant Achatz Alinea et Chez Panisse d'Alice Waters sont tombés respectivement aux 14e et 15e places, et Osteria Mozza est tombé à la 22e place. Ils ont fait place à la Fille et la chèvre, Cuisine ABC, Blue Hill à Stone Barns, et Babbo. D'autres restaurants ont encore chuté, comme le changement de thème de Grant Achatz Prochain, en baisse de 22 places, et le classique de Seattle Canlis, en chute libre de 57 échelons. Pendant ce temps, entre autres hausses, Chicago Le publicain a bondi de 28 places et Portland, Oregon Bête a grimpé 35.

Il y avait 34 restaurants de première année, des endroits qui n'avaient jamais fait partie de la liste auparavant. Huit restaurants — celui de Berne, Clio, COUPER, Rue de l'Avant, Frasca, Guy Savoie, Hominy Grill, et Rasika – est revenu de notre liste inaugurale après sa chute en 2012. Il y a eu 55 restaurants qui sont revenus à partir de 2012, et 46 restaurants ont été sur la liste au cours des trois années.

Nous nous efforçons de représenter une large répartition géographique, mais le fait est qu'il y a sommes « villes gastronomiques » à travers le pays — Chicago, Los Angeles, La Nouvelle Orléans, Portland (Oregon et Maine), San Francisco, et quelques autres, y compris (maugréer) La ville de New York – où la plupart des meilleurs restaurants semblent être rassemblés, du moins parfois parce que des chefs et des restaurateurs talentueux d'autres régions y gravitent. Il y a quelque 71 zones urbaines aux États-Unis avec une population de 500 000 habitants et plus, et bien qu'elles soient toutes pleines de restaurants, chacune d'entre elles a-t-elle un ou deux endroits qui peuvent vraiment être comparés aux meilleurs que l'Amérique a à offrir ? Peut-être. Mais probablement pas.

Nous sommes tous pour la fierté régionale, mais la question que nous encourageons les panélistes (et les lecteurs) dans les domaines qui semblent sous-représentés à se poser est la suivante : le restaurant que j'aime ici est-il quelque chose que je recommanderais aux gens de faire un voyage spécial ici ? La réponse à cette question serait oui pour la plupart sinon tous les restaurants les mieux classés qui ont fait la liste des 101 meilleurs de 2013, qu'il s'agisse de sanctuaires gastronomiques ou simplement d'institutions locales emblématiques qui font une certaine chose mieux que quiconque.

Cela étant dit, dans la bousculade pour le positionnement, les régions les plus en vue de la liste ont fait perdre place à un groupe de gagnants géographiquement plus diversifié en 2013. Alors que les 20 premières places étaient encore dominées par New York, elles sont passées de 12 à 11 et dans l'ensemble, les 28 places de la ville de New York en 2012 sont tombées à 26 restaurants en 2013. De même, la Californie est passé de 24 gagnants à 20, et Chicago a glissé à sept finalistes. Restaurants de 22 états et Washington DC. sont représentés en 2013, contre 19 et D.C. en 2012. Les nouveaux arrivants étaient Hawaï, le Mississippi et l'Ohio; les villes non représentées auparavant comprennent Honolulu, Oxford et Cleveland.

Alors que les gagnants des côtes est et ouest ont chuté, il y avait plus de restaurants de Floride, de Las Vegas et de Caroline du Sud. La répartition régionale de cette année comprenait 39 restaurants sur la côte est, 25 sur la côte ouest et le Pacifique, 16 dans le sud, 13 dans le sud-ouest et huit dans le Heartland. Taverne Gramercy, La blanchisserie française, Cochon, Joël Robuchon, et Fille et la chèvre ont été en tête d'affiche dans leurs régions respectives. Nous sommes tous pour la fierté régionale, mais la question que nous encourageons les panélistes (et les lecteurs) dans les domaines qui semblent sous-représentés à se poser est : le restaurant que j'aime ici est-il quelque chose que je recommanderais aux gens faire un voyage spécial ici pour faire l'expérience?

En termes de cuisine, les restaurants servant des plats américains, standard, traditionnels et modernes, dominaient. La cuisine française s'est maintenue après une chute spectaculaire en 2012. Les restaurants asiatiques ont augmenté après une baisse l'année dernière, et les restaurants italiens, qui ont grimpé d'un tiers depuis 2011, ont de nouveau bondi. Peut-être le plus remarquable, le nombre de restaurants d'avant-garde sur la liste a presque doublé. Cette liste représente-t-elle une augmentation de la qualité et de l'innovation dans les restaurants situés en dehors de certaines des plus grandes villes américaines ou la chute des mêmes choses à certains endroits ? Peut-on enfin dire que les cuisines italienne, asiatique et d'avant-garde ont planté une fourchette dans la cuisine française ? Difficile à dire, étant donné que The French Laundry est en tête de cette liste. Ces questions font débat. Pouvez-vous vous attendre à plus d'azote liquide et d'agar-agar dans votre alimentation ? Probablement.

Il y a eu des gagnants qui ne manqueront pas d'exaspérer les détracteurs et d'inspirer les défenseurs. Dans sa première année sur la liste, Shake Shack's revendiquer la 11e place (au-dessus Jean-Georges, Daniel, Alinea, Chez Panisse, Del Posto, et Per Se) seront probablement en colère plus que Dedans et dehors les amoureux. Les ajouts de Table du chef au Brooklyn Fare, é par José Andrés, Le NoMad, Le restaurant de Meadowood, Sushi Yasuda, Le siège Catbird, et Benu. Médias alimentaires et favoris culinaires Chinois de mission, Torrisi, Ventre, Stella !, et Oiseau de jardin ne partira probablement pas non plus trop beaucoup d'arguments. Mais bon, ce n'est pas comme si les meilleures listes de restaurants étaient subjectives, n'est-ce pas ?

Blague à part, cette liste comprend tous les types de restaurants que vous pouvez imaginer. Outre les restaurants de hamburgers, les taquerias et les magasins de nouilles, il existe des restaurants "moléculaires" et à menu dégustation comme WD-50, Alinea et Next côtoient des steakhouses comme le vénérable Bern's et des incontournables cultes comme Aliments célèbres de Xi'An, connu pour la salade de visage d'agneau pétillant.

Vous pouvez remettre en question les résultats ("La Taqueria c'est mieux qu'un minibar ? Bon sang, El Farolito est mieux que La Taqueria!"). Vous pouvez demander combien de restaurants nos rédacteurs et panélistes ont visités (le plus). Certains restaurants répertoriés peuvent même vous rendre fou en sachant que votre expérience de première main vous permet de mieux commander cette liste, ou de remplacer un certain nombre de gagnants par endroits que vous jugez plus méritants ("Où est Manresa?"), mais étant donné la nature de ce qui est classé, il serait surprenant qu'il y ait n'étaient pas désaccords. En effet, il y avait des endroits pour lesquels nous tirions et qui ne suffisaient pas. Veuillez nous faire savoir ce que vous pensez que nous avons manqué ou mal classé - nous lisons vos commentaires même si nous ne sommes pas toujours d'accord avec eux. Comme nous l'avons fait chaque année, nous publierons un suivi avec vos commentaires - et bon, si vous nous faites découvrir des endroits que nous avons manqués, tant mieux.

Nous pensons que notre liste s'est bien déroulée. La qualité et la diversité des menus et des cuisines dans les restaurants de cette liste et les centaines d'autres qui ont presque, mais pas tout à fait, fait la coupe démontrent qu'il y a des cuisiniers vraiment passionnants en Amérique, des chefs qui élèvent la barre à un niveau niveau que ce pays n'a jamais vu. Pour cela, nous saluons les gens qui travaillent dur et qui font des repas au restaurant en Amérique une aventure vraiment enrichissante. Nous tenons également à remercier sincèrement nos panélistes pour leur aide (consultez la liste complète ici). Vous pouvez être certain que nous continuerons à recruter des panélistes de confiance et à affiner le processus par lequel nous faisons nos choix. Qu'apportera le prochain opus 101 ? Vous le saurez sur The Daily Meal.

101 meilleurs restaurants pour 2013

101. Lola, Cleveland
100. Rasika, Washington DC.
99. Providence, Los Angeles
98. Stella !, La Nouvelle Orléans
97. Benu, San Francisco
96. Le restaurant des quatre saisons, La ville de New York
95. minibar, Washington DC.
94. La peur, Dallas
93. Sushi Yasuda, La ville de New York
92. Fumoir à bois, Fort Worth, Texas
91. Le siège Catbird, Nashville, Tennessee.
90. En bas, Houston
89. Congrès, Austin
88. Canlis, Seattle
87. La grange à Blackberry Farm, Walland, Tenn.
86. Salon Dahlia, Seattle
85. Bartolotta Ristorante di Mare, Las Vegas
84. Al Forno, Providence, R.I.
83. Jaleo, Las Vegas
82. Michael est authentique, Miami
81. Rue Fore, Portland, Maine
80. Le restaurant de Meadowood, Sainte-Hélène, Californie
79. Épicerie municipale, Oxford, mademoiselle.
78. Al Di La, Brooklyn, N.Y.
77. Pizzeria Bianco, Phénix
76. Zahav, crême Philadelphia
75. Hominy Grill, Charleston, S.C.
74. SriPraPhai, Queens, N.Y.
73. Le Pigeon, Portland, Minerai.
72. Lucques, Los Angeles
71. Marché Kreuz, Lockhart, Texas
70. Le crabe de pierre de Joe, Miami
69. McCrady's, Charleston, S.C.
68. Table et bar Yardbird Southern, Miami
67. TRU, Chicago
66. Craigie sur Main, Cambridge, Mass.
65. Komis, Washington DC.
64. Dispositions relatives aux oiseaux d'État, San Francisco
63. Clio, Boston
62. O-Ya, Boston
61. Alan Wong, Honolulu
60. Steak House de Berne, Tampa, Floride
59. Le NoMad, La ville de New York
58. Nourriture et vin Frasca, Boulder, Colorado.
57. é par José Andrés, Las Vegas
56. Michael Mina, San Francisco
55. FIGURE, Charleston, S.C.
54. Coing, San Francisco
53. Table du chef au Brooklyn Fare, Brooklyn, N.Y.
52. Coi, San Francisco
51. COUPER, Los Angeles
50. Ensuite, Chicago
49. Spago, Los Angeles
48. Di Fara, Brooklyn, N.Y.
47. Aliments célèbres de Xi'An, Queens, N.Y.
46. ​​Spiaggia, Chicago
45. Guy Savoie, Las Vegas
44. Spécialités italiennes Torrisi, New York City
43. Le bazar, Los Angeles
42. La Taqueria, San Francisco
41. Il Buco Alimentari e Vineria, La ville de New York
40. Galatoire's, La Nouvelle Orléans
39. Frank Pepe Pizzeria Napoletana, New Haven, Connecticut.
38. Merle, Chicago
37. L'auberge de Little Washington, Washington, Virginie.
36. Ippudo, La ville de New York
35. Le Publicain, Chicago
34. Bête, Portland, Minerai.
33. Vétri, crême Philadelphia
32. WD-50, La ville de New York
31. Maréa, La ville de New York
30. Bar Tartine, San Francisco
29. Massa, La ville de New York
28. août, La Nouvelle Orléans
27. Nourriture chinoise de mission, San Francisco
26. Barbecue Franklin, Austin
25. Joël Robuchon, Las Vegas
24. Coque, Charleston, S.C.
23. Bouchon Bistro, Yountville, Californie.
22. Osteria Mozza, Los Angeles
21. Gotham Bar et Grill, La ville de New York
20. Animaux, Los Angeles
19. Café Zuni, San Francisco
18. Palais du Commandeur, La Nouvelle Orléans
17. En soi, La ville de New York
16. Del Posto, La ville de New York
15. Chez Panisse, Berkeley, Californie
14. Alinea, Chicago
13. Daniel, La ville de New York
12. Jean-Georges, La ville de New York
11. Secouez la cabane, La ville de New York
10. Cochon, La Nouvelle Orléans
9. Fille et la chèvre, Chicago
8. Babbo, La ville de New York
7. Cuisine ABC, La ville de New York
6. Blue Hill à Stone Barns, Pocantico Hills, N.Y.
5. Onze Madison Park, La ville de New York
4. Momofuku Ssam Bar, La ville de New York
3. Le Bernardin, La ville de New York
2. Taverne Gramercy, La ville de New York
1. La blanchisserie française, Yountville, Californie.


Les 100 meilleurs endroits où manger en Amérique, selon Yelp

Yelp a publié sa liste 2020 des 100 meilleurs endroits où manger en Amérique et avec des restaurants dans presque tous les 50 États, nous ne pouvons pas penser à une meilleure raison de commencer à planifier ce voyage sur la route.

Pour être clair, il ne s'agit pas d'une liste pure des 100 restaurants avec les meilleures notes globales Yelp, mais plutôt d'une liste organisée présentant certains des meilleurs joints Yelp examinés à travers le pays. Pour déterminer les meilleurs endroits où manger de Yelp en 2020, une équipe de science des données a d'abord sélectionné les meilleurs restaurants par notes et nombre d'avis en 2019 à travers les États-Unis, puis a organisé une liste avec une représentation basée sur la part globale des régions des restaurants les mieux notés.

Les résultats sont un instantané dynamique et parfois décalé de la cuisine américaine avec un peu de tout, de la nappe blanche italienne à Chattanooga à un food truck gumbo à Portland, Oregon. Malgré une bonne diversité globale, 20 restaurants sur la liste sont situés en Californie, de loin le plus grand nombre de tous les États.

  1. Shawarma Guys – San Diego, Californie
  2. Poissons Poke & Ramen – Los Angeles, CA
  3. Oiseau de ferme – Washington DC
  4. Burgerama – Valley Village, Californie
  5. Cocina Madrigal – Phoenix, AZ
  6. Fratellino – Coral Gables, Floride
  7. Yardie Spice – Homestead, Floride
  8. Riz sucré – Gardena, CA
  9. Soichi Sushi – San Diego, Californie
  10. Pikul Thai Bistro – Fairfield, Californie
  11. Fermes Kahuku – Kahuku, HI
  12. Shish Ke Baba – San Francisco, Californie
  13. La cabane à carburant – San Clemente, Californie
  14. PorkChop & Bubba’s BBQ – Bakersfield, CA
  15. Roundhouse Deli – Roseville, CA
  16. Tommy Tamale Market & Cafe – Grapevine, Texas
  17. SP Steakhouse brésilien – Lakeway, Texas
  18. Le barbecue laotien de Kra Z Kai – Corona, CA
  19. Karved – Las Vegas, Nevada
  20. Southern Charm Café – Cap Canaveral, Floride
  21. Gino's Deli Stop N Buy - San Antonio, TX
  22. Pita artisanal – Houston, Texas
  23. Taneda Sushi à Kaiseki – Seattle, WA
  24. Mumbo Gumbo PDX – Portland, OR
  25. Yuzu à l'ail – Las Vegas, NV
  26. M. bibi – Oceanside, Californie
  27. Bulegreen Cafe Yard – Oakland Park, Floride
  28. Sky Rocket Burger – Dallas, Texas
  29. Scotty's Café - Columbus, OH
  30. The Aussie Grind – Frisco, Texas
  31. Unique grec – Ashburn, Virginie
  32. Yahya's Mediterranean Grill & Pastries - Denver, CO
  33. Nini's Deli - Chicago, IL
  34. Lewis Barbecue – Charleston, Caroline du Sud
  35. Daybreak Pleasant Street – Gainesville, Floride
  36. Otis – Brooklyn, New York
  37. ACHILLE – Santa Clara, Californie
  38. Gotta B Crêpes – Evanston, IL
  39. Taqueria La Familia – Denver, CO
  40. Hometown Cafe & Poké Bar – Providence, RI
  41. Zaap Thai – Portland, OR
  42. Asiana Thai & Sushi – Cincinnati, OH
  43. Selam Cuisine éthiopienne et érythréenne - Orlando, Floride
  44. Cuisine Chellas Arepa – Lancaster, Pennsylvanie
  45. Nouveau-Mexique Tamale Co – Ferndale, WA
  46. Knoodle allemand – Saint-Pétersbourg, Floride
  47. Kuji Asian Grill – Woodland, Californie
  48. Bombay River – Red Bank, NJ
  49. Carmelina's - Boston, MA
  50. Arario Midtown – Reno, NV
  51. Indo - St. Louis, MO
  52. The Curry Pizza Company 2 – Fresno, Californie
  53. Barista Del Barrio – Tucson, AZ
  54. Korai Kitchen – Jersey City, New Jersey
  55. Restaurant 310 – Albany, Californie
  56. Dia De Los Takos – Albuquerque, Nouveau-Mexique
  57. Substance saine - Chicago, IL
  58. Forma Pasta Factory – Brooklyn, NY
  59. Flight Restaurant & Wine Bar – Memphis, TN
  60. Croby's Urban Viddles - Charlottesville, VA
  61. M. Pollo – Pensacola, Floride
  62. Maison Falafel de Yassin - Knoxville, TN
  63. Le gril au feu de bois local - Alpharetta, GA
  64. Hold Fast Kitchen and Spirits – New York, NY
  65. Tibbitts @ Fern Hill – Tacoma, WA
  66. Café Hawaicano d'Acevedo - Kahului, HI
  67. Thon Kahuna – Burlingame, Californie
  68. Joe’s Kansas City Bar-B-Que – Kansas City, KS
  69. Hawaï Poke Bowl – Eagan, MN
  70. Trattoria 360 – Campbell, CA
  71. Porque Non? Tacos – Oakland, Californie
  72. Stella’s – Richmond, Virginie
  73. Indian Gardens Cafe & Market – Sedona, AZ
  74. Noodle Man - Virginia Beach, Virginie
  75. Peck Peck Poulet à la coréenne – Teaneck, NJ
  76. Restaurant Pruller – Marlborough, MA
  77. Jackie M's & Son - Augusta, GA
  78. JJ's Caffe - Brockton, MA
  79. Odd Duck – Milwaukee WI
  80. Chez Genèse – Greensboro, Caroline du Nord
  81. Otaru Sushi Bar – New Haven, Connecticut
  82. Fox & Fig – Savannah, Géorgie
  83. The Box & Burgers Eatery – Kirkland, WA
  84. Délicieux Pollo - Louisville, KY
  85. El Bocado – Philadelphie, Pennsylvanie
  86. Inizio – Buffalo, NY
  87. MOZZ – Provo, UT
  88. Cuisine de Bae Bae - Pittsburgh, Pennsylvanie
  89. Alleia – Chattanooga, Tennessee
  90. Yannis Golden Gyros – Indianapolis, IN
  91. Sunny Point Café – Asheville, Caroline du Nord
  92. Barbecue de Wright - Johnson, AR
  93. Banh Mi Brothers – Charlotte, Caroline du Nord
  94. Ten/6 – Coeur d'Alene, ID
  95. Los Primos Tex Mex & amp Grill – Rockville, Maryland
  96. Plank Seafood Provisions – Omaha, NE
  97. Café Kacao – Oklahoma City, OK
  98. MAKS Asian Kitchen & Sushi – Fort Myers, Floride
  99. Vizo's African Bar & Restaurant - Lubbock, Texas
  100. Café Falafel – Birmingham, AL

Image d'en-tête avec l'aimable autorisation de Getty images.

En rapport


50 nominés pour le meilleur nouveau restaurant en Amérique 2013

Andrew Knowlton , les Bon appétit Foodist, a passé d'innombrables heures et parcouru des milliers de kilomètres à la recherche des meilleurs nouveaux restaurants américains (voir les gagnants dans notre article Hot 10). Après bien trop de dîners seul au bar, il est rentré chez lui avec cette liste de 50 nominés avant-gardistes, de New York Alder à Charleston Xiao Bao Biscuit.

Inscrivez-vous au Bon Appétit

Bulletin

Sera utilisé conformément à nos conditions d'utilisation et à notre politique de confidentialité

Explorez Bon Appétit

Groupe Innovation Alimentaire : Bon Appétit et Epicurious
© 2021 Condé Nast. Tous les droits sont réservés.
L'utilisation et/ou l'enregistrement sur n'importe quelle partie de ce site constitue l'acceptation de nos Conditions d'utilisation (mis à jour au 1/1/21) et de notre Politique de confidentialité et Déclaration relative aux cookies (mis à jour au 1/1/21).
Bon Appétit peut gagner une partie des ventes de produits achetés sur notre site dans le cadre de nos partenariats d'affiliation avec des détaillants.
Vos droits de confidentialité en Californie
Le matériel de ce site ne peut être reproduit, distribué, transmis, mis en cache ou utilisé d'une autre manière, sauf avec l'autorisation écrite préalable de Condé Nast.


Une liste de seaux culinaires : « 101 meilleurs restaurants en Amérique »

Les New-Yorkais qui cherchent à manger dans les meilleurs restaurants d'Amérique sont plutôt avantagés. Selon un classement que vient de publier le Daily Meal des 101 meilleurs restaurants d'Amérique, 27 des meilleurs restaurants du pays se trouvent dans la Grosse Pomme.

Les restaurants ont été choisis par un panel de 176 critiques gastronomiques, auteurs de livres de cuisine et autres acteurs du secteur alimentaire, a déclaré Colman Andrews, directeur éditorial de The Daily Meal.

Les résultats mélangent des restaurants gastronomiques - comme le chic Le Bernardin d'Eric Ripert, avec des options abordables comme Shake Shack et SriPraPhai dans le Queens.

La liste sert en quelque sorte de liste de choix culinaires d'endroits à essayer à travers le pays.

"Au fond de moi, j'avais une idée similaire à ce que font les guides Michelin, où une étoile signifie que c'est vraiment de la bonne nourriture, deux étoiles signifient que cela vaut le détour et trois étoiles signifie que cela vaut un voyage spécial", a déclaré Andrews.

Il y a des endroits sur la liste où les gens font régulièrement des voyages spéciaux, comme French Laundry en Californie, mais aussi des endroits comme Frank Pepe Pizzeria Napoletana, à New Haven, Connecticut où les amateurs de pizza feraient certainement un détour - sinon planifier un voyage autour cela, a déclaré Andrews.

"Ce sont tous des endroits que je recommanderais aux gourmands. Si vous alliez dans un restaurant de cette liste, vous auriez une très bonne idée de l'état de la nourriture américaine. Vous pourriez être pauvre, malade et gros", a plaisanté Colman. . "Mais vous sauriez vraiment ce qui se passait."


Gourmet Pub Grub : les 40 meilleurs bars d'Amérique pour les gourmands

Oubliez les hamburgers de base et les frites sans fioritures dans ces points d'eau où vous pourrez étancher votre soif sans sacrifier votre appétit.

Relatif à:

Photo par : Francesco Tonelli ©2014 Francesco Tonelli - Tous droits réservés

Photo par : Wayne E. Chinnock ©Wayne E. Chinnock

Photo par : Photographe : Michael Goelzer ©Droit d'auteur : Michael Goelzer

Photo par : Kristyn Miller ©2016 Kristyn Miller

Photo par : SCOTT SUCHMAN ©Photo par Scott Suchman

&copieSylvia Stutz Photographie http://www.sylviastutzphotography.com

Photo par : Sal Rodriguez ©www.photo313.com

Photo par : Francesco Tonelli ©2014 Francesco Tonelli - Tous droits réservés

Photo par : Paul Wagtouicz ©Paul Wagtouicz

Photo par : Patrick Michael Chin

Photo par : mihalyiphoto.com ©2014 www.mihalyiphoto.com

Photo par : David Salazar & copyDavid Salazar Photography

Hauts abreuvoirs

Siroter les meilleures boissons n'empêche pas de vivre une expérience gastronomique, du moins pas dans les 40 meilleurs bars du pays pour les gourmands. Ces bars, pubs, salons et speakeasies auraient pu l'appeler en ce qui concerne le menu de la nourriture, mais au lieu de cela, ils ont recherché les meilleurs talents pour produire des plats qui vont bien au-delà du fromage et de la charcuterie ou d'un hamburger gastronomique. Pensez aux sardines à la plancha, aux okonomiyaki accrocheurs et aux tours de fruits de mer débordant de la générosité de l'océan. Ces points d'eau sont connus avant tout pour leurs boissons, mais ils ne devraient peut-être pas l'être.

Photo de la pizza à l'avocat du Matador Bar avec l'aimable autorisation de The Miami Beach EDITION

L'Alambic Bar (San Francisco)

Connu pour son éclairage flatteur et ses cocktails rétro qui viennent avec des histoires, ce point d'eau de Haight Street mérite plus d'amour pour ce qui sort de la cuisine. Si la carte change au gré des caprices du chef, il y a deux plats qui inciteraient à l'émeute s'ils étaient retirés du répertoire : les cœurs de canard aux épices jerk servis avec de l'ananas mariné et du sel de thym, et l'os à moelle enduit de gremolata de câpres et d'ail confit. Parmi les autres points forts, citons la ricotta maison, les beignets de porc Berkshire et un parfait au citron Meyer pour le dessert. Un jardin d'arrière-cour fournit aux barmans et aux cuisiniers les herbes dont ils ont besoin pour préparer des boissons et des assiettes inspirées.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation d'Andrew Dalton

Leyenda (New York)

La plupart affluent à Leyenda Brooklyn Cocteleria pour siroter un verre du célèbre cocktail Ivy Mix. Le bar de Brooklyn d'inspiration latino-américaine propose des boissons comme le Say Anything, avec de la tequila aux jalapenos, de la cachaça, de l'Aperol, de la pastèque, du citron vert, de la menthe et du sel. Ça sent les vacances. La nourriture aussi. Le steak jupe churrasco du chef Sue Torres&rsquo est mémorable longtemps après le règlement du chèque. Il en va de même pour ses tortillas panuchos et mdash frites garnies de crevettes à la noix de coco et habanero, de haricots frits et d'avocat. Mélangez des blagues selon lesquelles elle "a ouvert accidentellement un restaurant", mais la cuisine et le bar sont à la fois géniaux.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Hanna Lee

Boire (Boston)

Le jeu de cocktails Drink&rsquos a changé Fort Point lorsqu'il a remporté le prix du meilleur bar à cocktails Tales of the Cocktail World en 2013. Peut-être qu'il a même changé Boston. Les cocktails, comme la nourriture, dépendent des fermes pour les ingrédients les plus frais, et l'équipe du bar et le personnel de cuisine travaillent ensemble de manière transparente. S'il est impossible de s'arrêter à Drink sans tremper des frites épaisses dans de l'aïoli au vinaigre de malt, les visiteurs avertis gardent de la place pour le steak tartare, les trous de beignets salés, le foie gras de Francfort et le sandwich à la crème glacée du jour. Chaque visite donne l'impression de recevoir une invitation convoitée à un cocktail.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Wayne Chinnock

Bar de l'Avant-garde (Milwaukee)

Ouvrir un bar gourmand ne signifie pas forcément avoir besoin d'ustensiles polis et de serviettes en tissu. Vanguard Bar, qui fait son nom sur une liste de plus de 100 alcools bruns, est également un magasin de saucisses. La saucisse la plus vendue est le canard BLT, qui vient avec de la laitue râpée, de l'aïoli hollandais et du bacon, mais le bar abrite également la bratwurst originale de style Milwaukee garnie de fromage en grains, de cheddar et de Cheez Whiz. Les 26 saucisses au total séduisent les clients avec des combinaisons exotiques comme le chorizo ​​de poulpe et, pour les végétariens, Soy Meets World. Chaque lien est accompagné d'un accord de bière recommandé.

Photo gracieuseté de Vanguard Bar

Pub Royale (Chicago)

La première chose que les clients vérifient lorsqu'ils entrent au Pub Royale est la liste préliminaire à l'arrière du pub d'inspiration indienne. C'est là qu'une planche affiche une bande de bières et de cidres à faible amertume, car ils se marient mieux avec la nourriture indienne épicée qui sort de la cuisine. Les cocktails, aussi &mdash comme un Iced Royale Chai, avec du whisky, de la noix de coco, du chai, de la cannelle et du poivre noir &mdash peuvent apprivoiser la chaleur. L'un des plats les plus populaires, le Gobi Manchurian, est le snack de bar idéal, avec du chou-fleur croustillant, une sauce mandchoue sucrée et épicée, du sésame et des noix de cajou. Parmi les autres plats préférés, citons le paneer au beurre, le poulet chaud indien, les moules et naan, et les samoussas à la morue salée.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Martha Williams

Trou Normand (San Francisco)

San Francisco&rsquos Trou Normand est également connu pour ses cocktails méticuleusement élaborés et sa charcuterie maison. Les boissons laissent les eaux-de-vie et spiritueux français prendre la tête, notamment l'Armagnac et le Calvados. Trou Normand, après tout, fait référence à la tradition française de prendre un petit verre entre les plats pour nettoyer le palais. Les propriétaires estiment que les saveurs riches et grasses de la charcuterie résistent bien aux spiritueux distillés, d'où les 40 types de charcuterie proposés, de la mortadelle familière, de la bresaola et de la 'nduja au salame exotique comme le lapin à l'orange confite, au cumin et à la cara cara . Commandez de la charcuterie à la planche pour le meilleur rapport qualité-prix et pensez également au rôti de porc du menu du dîner.

Photo gracieuseté de Colin Price

Bonnet de nuit (Austin)

Les cocktails sont amusants à commander chez Nightcap en raison de leurs noms intelligents comme Tequila Mockingbird et Jalapeno Business, mais la vraie magie réside dans le fait que vous pouvez commander un dessert de niveau supérieur avec vos boissons. Prenons par exemple le beignet et le foie gras : un beignet à la ricotta, citron, myrtille marinée, crème au beurre de foie et granola. Bonnet de nuit a aussi de quoi vous séduire du côté salé. La poitrine de poulet rôtie avec pomme de terre dauphine, ail noir, champignons maitake et jus de truffe a déjà remporté le prix du tout nouveau spot.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Kristyn Miller Photo

Cure (Nouvelle-Orléans)

NOLA est frappé par l'happy hour Cure&rsquos, qui s'étend sept jours sur sept et comprend 12 cocktails classiques au prix de 6 $ chacun. La générosité du bar aux heures de pointe n'est pas le seul manège qui vaille la peine d'acheter des billets sur Freret Street : les cocktails de saison sont farouchement originaux, et les petites assiettes sont si fraîches qu'elles n'ont pas l'impression d'être de la bouffe de bar. Le chef Jason Klutts dit qu'il peut en avoir assez de son propre steak tartare, mais les clients sont également séduits par le fromage au piment et le poulet croustillant frit au four servi avec une salade de roquette.

Photo gracieuseté de Cure

Mangez les riches (Washington, D.C.)

Les huîtres de Virginie glacées sont le yin des hushpuppies & rsquo yang chauds chez Eat the Rich. Le bar punk-rock du candidat James Beard Derek Brown est si simple que les cocktails sont servis dans des pichets, les cages à huîtres servent de lustres et les barmans semblent connaître instantanément votre nom. Ils servent des huîtres de la rivière Rappahannock et quelques-uns des meilleurs bivalves et mdash de la région, ainsi qu'une ardoise de plats de fruits de mer comme du hachis de truite, un sandwich aux douves frits, du macaroni au fromage aux crevettes et du "blanchisserie de plouc" ou du caviar servi avec des croustilles de la Route 11. Lavez le tout avec le Buck Hunter, un pichet de bourbon, du sirop de gingembre maison, du citron, du soda et des amers d'angostura.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Scott Suchman

Bar et cuisine Euclid Hall (Denver)

Euclid Hall a emprunté des aliments à boire du monde entier pour compléter sa longue liste de bières idiosyncratiques (divisée par types de mathématiques pour indiquer le niveau de difficulté à boire). C'est pourquoi vous trouverez des oreilles de porc pad thaï servies avec des escalopes bavaroises et de la poutine canadienne. Là où la cuisine brille vraiment, ce sont les saucisses. Du kielbasa aux côtes levées au boudin noir, il y en a pour tous les goûts. Ce que vous remarquez, c'est que les chefs et les barmans partagent un même comptoir pendant le service, ce qui signifie que les opérations liées à la nourriture et aux boissons sont aussi liées que leur saucisse.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Chad Chisholm

Armurerie D.E. (Dallas)

Armurerie D.E. garde gracieusement sa cuisine allumée jusqu'à 2 heures du matin, ce qui signifie que la haute hongroise mange tard dans la nuit pour la foule à Deep Ellum, un quartier artistique de l'est de Dallas. Gulyas, une soupe de goulasch hongroise, se marie très bien avec le vaste ensemble d'eaux-de-vie de fruits à double distillation et de cocktails maison forts. Il y a quelques choix populaires qui ne portent pas un accent hongrois, comme le hamburger à côtes courtes rendu encore meilleur par le bacon fumé aux pacanes et le pulpo carbonisé avec du poulpe qui mijote dans du vin blanc et des épices espagnoles avant de voir le grill.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Armory D.E.

Veille (Détroit)

La cuisine et le bar jouent comme de vieux amis au Standby. C'est pourquoi la sauce barbecue est enrichie de mezcal, les olives sont marinées dans du gin et les carottes sont agrémentées de brandy. Le nouveau venu du cocktail trouvé sur la ceinture a un menu de nourriture substantiel avec des entrées copieuses qui se penchent un petit festival de la Renaissance, comme l'agneau braisé au lait, le steak marocain et la cuisse de dinde laquée. Si vous ne faites que paître, il y a des gâteaux à l'horchata et aux crevettes, des amandes frites à la graisse de canard et une version américaine du classique takoyaki de la cuisine de rue japonaise qui se plie à la sauce piquante, à la feta et au pollen de fenouil.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Sal Rodriguez

Interurbain (Portland, Oregon)

North Portland&rsquos Interurban se décrit humblement comme un bar de quartier, mais sa liste de whisky enviable et sa maîtrise de recettes de cocktails artisanaux s'ajoutent à plus, d'autant plus que la cuisine propose des collations mémorables pour 16 $ ou moins. Le burger au sanglier satisfait au niveau charnel, avec des piments Los Roast Hatch, des oignons frits, du queso botanero, des jalapenos marinés et de l'aïoli. Jonny Henry fait toute sa salaison et sa fabrication de saucisses en interne, ce qui ne passe pas inaperçu sur le Publicain Board, proposant des rillettes de lapin, une terrine de cerf-cerise et plus encore. Il y a aussi un chien de maïs, pour ceux qui se souviennent avec émotion d'être allés à une foire d'État.

Photo gracieuseté d'Interurbain

Bar Matador (Miami)

Le menu du Matador Bar est entre les mains du récent gagnant de Top Chef Jeremy Ford, qui est également chef de cuisine exécutif au Matador Room juste à côté. Pour faire avancer le pedigree, ce coup de bar et restaurant est une création de Jean-Georges Vongerichten, vous savez donc que les bouchées du bar iront bien au-delà de la moyenne. Au lieu de cela, les assiettes éclatent avec un attrait floridien. Le vivaneau rouge de Floride rasé cru est accompagné d'une vinaigrette piquante au piment vert et de riz croquant, et le beignet de crabe et de maïs peekytoe est suffisamment brun doré pour accompagner une bière froide. Si vous cherchez un plat digne de prendre une photo, il y a la pizza à l'avocat, dont le légume éponyme se déploie comme une rose.

Photo gracieuseté de The Miami Beach EDITION

Bar Goto (New York)

Bar Goto canalise Tokyo avec les vibrations d'un izakaya et d'un bar à whisky de style japonais. Vous savez que les boissons chantent, car elles viennent de l'ancien du Pegu Club Kenta Goto, mais rien n'est perdu dans la traduction en ce qui concerne la nourriture non plus. L'okonomiyaki &mdash une crêpe savoureuse qui se décline en quatre saveurs &mdash est une œuvre d'art, et les ailes de miso apportent des vagues d'umami. Cela aide que la mère de Goto&rsquos avait un magasin d'okonomiyaki à Chiba, au Japon, où il coupait le chou et faisait la pâte quand il grandissait. Pour un accord original, essayez les frites de gobo faites de racine de bardane avec une prune Sazerac.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Paul Wagtouicz

Holeman et Finch Public House (Atlanta)

Le hamburger Holeman and Finch est aussi apprécié à Atlanta que les Braves, et il apparaît régulièrement sur les meilleures listes nationales de hamburgers. Mais il y a bien plus dans le menu de Linton Hopkins : le chef s'engage à utiliser l'animal entier, avec des plats comme des peaux de poulet Buffalo, de la cervelle de veau au beurre noir et du pain grillé, et des oignons en terre cuite avec du chou frisé et des testicules d'agneau en guise de preuve. Même les cocktails se sentent dirigés par le chef. Le chrysanthème se décline en douceur, avec de la liqueur de camomille maison, du vermouth aigre-doux, du vermouth blanc, de l'absinthe et du thym.

Photo publiée avec l'aimable autorisation de Bart Sasso

Portland Hunt + Alpine Club (Portland, Maine)

Portland was a city best known for beer until the Portland Hunt + Alpine opened in 2013 with cocktails that drew national attention. Riffs on classic cocktails &mdash plus some originals &mdash continue to attract imbibers, as does the Scandinavian comfort food worthy of an evening at The Beard House. Try the Norseman cocktail &mdash an aquavit old fashioned that's been fat-washed with brown butter and garnished with apple slices &mdash alongside the bar&rsquos signature Smorgasbord, which overflows with meat, fish, local cheese, steamed clams and breads. Other must-try items from the small but mighty kitchen include gravlax sandwiches, popcorn spiked with green-chile powder and a butterscotch budino with whipped creme fraiche.

Photo courtesy of Meredith Perdue

The NoMad Bar (New York City)

This Super Bowl of hotel bars has all the finesse and flavor of its sister restaurant, the acclaimed NoMad, but the bar setting enables guests to kick back a bit. Cocktails may have been the intended main draw, but the food gets equal buzz. Bring a small team to take down the chicken pot pie made NoMad-worthy with black truffle and foie gras (using the restaurant&rsquos renowned chicken), or try the burger that yields return visits because of its Pat LaFreida patty that incorporates dry-aged beef, bone marrow and suet (delectable fat). There are also three types of tartare, a refreshing lobster roll and even a hot dog wrapped in bacon with black truffle and celery.

Photo courtesy of Patrick Michael Chin

Latitude 29 (New Orleans)

The godfather of tiki drinks, Jeff "Beachbum" Berry, is behind Latitude 29, so bendy straws and other Instagram-worthy garnishes are the lei of the land. Asian eats have always been the natural pairing for fresh and fruity tiki drinks, but this French Quarter bar serves food inspired by the islands of Hawaii instead of Cantonese flavors more typical of mid-century tiki bars. The best example is a take on loco moco featuring a hamburger patty, coconut rice and savory mushroom gravy. Other stunners include cross-cut pork ribs, a mahi mahi banh mi sandwich and a reimagined take on bacon-wrapped rumaki. Latitude 29 cuts no corners in the kitchen: Almost all bread is baked in-house, and microgreens are sourced from a nearby farm in Tremé.

Photo courtesy of Latitude 29

Libertine (Indianapolis)

Libertine takes the humble deviled eggs and elevates them into something for foodies. Order them and marvel when three varieties arrive: classic smoked trout with Kentucky spoonfish caviar and beet pickled with horseradish. That&rsquos just a nibble of Libertine&rsquos bar bites, designed to complement a sophisticated slate of cocktails named for personalities such as Andy Warhol and David Bowie. One cocktail comes in a teacup, forming a juxtaposition with the far less dainty food, including chicken wings that are cooked sous vide in bacon fat for four hours before they hit the fryer. There&rsquos also a cornmeal waffle with fried chicken livers and barbecued mushrooms, for those with an appetite.

Photo courtesy of Libertine

The Partisan (Washington, D.C.)

The drink menus are dizzying at The Partisan. It&rsquos hard to know where to begin: with a daring wine program that showcases Lambrusco and other eccentric sips a beer menu full of sours or a spirits selection that&rsquos hard to rival. Pick your poison, then grab a sushi-menu-like checklist to order housemade charcuterie that&rsquos serious about using the whole animal. There are absinthe-lime pork rillettes, Thai basil bresaola and a pickled half smoke, to name a few choices. Follow the meat board up with a seared pork trotter with bacon kraut, bacon-wrapped partridge or a gaucho-style lamb shoulder sure to satisfy caveman cravings.

Photo courtesy of Marissa Bialecki

Canon Whiskey & Bitters Emporium (Seattle)

Bring your spectacles if you plan to peruse Canon&rsquos award-winning, 160-page list of spirits, dubbed the Captain&rsquos List. Chances are that if you&rsquove heard of a spirit, the bar has it available. But there are more attractions at Canon beyond the library of spirits and 40 well-crafted cocktails. The food menu, which changes every two months with the seasons, is full of whimsical selections like the angostura-bourbon nuts and the signature bone-marrow luge that can be a vehicle for sherry, mezcal or whiskey. Other options include the pork belly bun with apple slaw and the pork loin with carrot romesco.

Photo courtesy of Canon

Band of Bohemia (Chicago)

With much of the ownership&rsquos lineage hailing from famed, Michelin-starred Chicago icon Alinea, expectations are high at Band of Bohemia. The culinary brewhouse is renowned for slightly bonkers brews like guava-pink peppercorn and cocoa nib-fig-bay rum black ale. The food menu complements the draft list by recommending small plates to pair with each quirky pour. A spunky banana curry with roasted cauliflower, goat-milk caramel, peanuts and eggplant goes with the lime-leaf-lemongrass-jasmine beer, for example. Meat lovers will be especially satisfied with grilled steaks from humane purveyor Jefferson Township.

Photo courtesy of Ruby Rubio

Employees Only (New York City)

Try to find a bucket list of Big Apple bars that doesn&rsquot include Employees Only. The West Village titan shares responsibility for birthing the craft cocktail movement that&rsquos cresting today, but by no means should you go there for drinks only. The carefully sourced menu was designed with cocktail pairings in mind, such as the Provencal, a take on a gin martini using herbes-de-Provence-infused vermouth it begs for a dozen fresh East Coast oysters. Want something cooked? Try bone marrow poppers, bacon-wrapped New Zealand lamb chops or elk loin with Yukon potatoes, oyster mushrooms, Tuscan kale and charred onion.

Photo courtesy of Emilie Baltz

American Sardine Bar (Philadelphia)

Most swim to American Sardine Bar for the small but well-curated craft beer list that touches on almost every style of suds. But the name of the bar is a clue that there&rsquos some food as well, namely sardines prepared four ways: sauteed, grilled, a la plancha or fried. (If you count sardines on a sandwich, the number rounds up to five.) The small but flavorful fish go great with a cold saison. Additional dishes include the spaghetti sandwich and the occasional "Pittsburgh cheesesteak" that pays homage to the Steel City&rsquos beloved Primanti Bros.

Photo courtesy of American Sardine Bar

Butcher and the Rye (Pittsburgh)

Yes, there are wacky murals, antler light fixtures and taxidermy, but this bar that nods at lodge culture is big-city refined when it comes to food and libations. Known for cocktails, an 800-bottle whiskey list and an attractive beer selection, this Cultural District saloon is also the first Pittsburgh bar to be nominated for a James Beard Foundation Award for outstanding bar program since the category was created. Richard DeShantz&rsquos food menu is designed to pair with whiskey, including dishes like Dirty Pasta, with ground duck, strozzapreti, sage, brandy and Pecorino Romano. The Sunday Gravy, with tomatoes, ricotta and lamb neck, is just as savory.

Photo courtesy of Alyssa Florentine

Lion’s Share (San Diego)

In a craft-beer-soaked city fueled by fish tacos, it&rsquos a nice change of pace to visit a bar that serves broody cocktails with game meat, like the bar&rsquos beloved antelope sliders. They&rsquore adorned with red-onion marmalade, smoked Gouda cheese and grain-mustard aioli, and make a great first act. Another popular dish that goes great with the cocktails at Lion&rsquos Share is the rabbit hand pie held together by a duck fat pie crust. Chef Mark Bolton recommends trying a rye-based cocktail called De la Louisianne to pair with his elk loin steak served with caramelized Brussels sprouts, Honeycrisp apples, smoked onion puree, grits and a Cabernet reduction.

Photo courtesy of Lion&rsquos Share

Julep (Houston)

Julep serves everything you&rsquod want at your dream Derby Day party: pimento cheese, johnnycakes, oysters, hushpuppies and drinks that define the South. Alba Huerta stirs a mean mint julep, Sazerac and Ramos gin fizz, for example. Those with deep pockets and discerning palates can even order a Pappy Van Winkle bourbon tasting. When it comes to food, the seafood tower is the top pick, arriving with lobster, crab, oysters, scallops, shrimp and fino sherry to sip on. Smoked-fish deviled eggs make a nice start to a meal in the gray-and-white-hued cocktail bar.

Photo courtesy of Julep

The Rabbit Hole (Minneapolis)

This husband-and-wife-owned bar &mdash modeled after a Korean pojangmacha &mdash has a sense of humor. Just look at Kat and Thomas Kim&rsquos best-selling Harold & Kumar Poutine, with house-cut fries, pork curry gravy, kimchi, caramelized onion, Parmesan, cheddar, soft-poached egg and chipotle aioli. That monster dish, plus the Rice Rice Baby (kimchi-fried rice with bacon and pickled jalapenos), preps stomachs for the bar&rsquos inventive, stiff drinks. The honey pig saam, double-fried chicken wings and go go noodles are also worth the calories.

Photo courtesy of Julia Merle-Smith

Bitter & Twisted Cocktail Parlour (Phoenix)

No stranger to "best bars" lists, Bitter & Twisted boasts a serious setting (its 1920s-era Luhrs City Center address) and has an even more serious cocktail program. More than a few minutes are required to flip through the drink menu. The food, on the other hand, can only be described as fun. They&rsquore in on the ramen burger craze, for starters: Crispy ramen noodles form the bun. Traditionalists can try the dumpling burger, whose pork and beef patty is made even better by the addition of dumpling sauce. Be sure to start every meal with Hurricane Popcorn blitzed with Asian spices, then end with booze-infused "high spirited" cupcakes.

Photo courtesy of Bitter & Twisted Cocktail Parlour

Tørst (New York City)

The spunky beer list at Tørst is biblical in size, with rare finds that practically emit a bat signal for beer geeks to come hither. Though suds are the main attraction at the sister bar to the Michelin-starred restaurant Luksus, Chef Daniel Burns&rsquo bar snacks span a fine take on Welsh rarebit, kedgeree (smoked whitefish, curry and soft-boiled egg) and a duck confit sandwich with spicy cabbage and pickled cucumber. It&rsquos imperative that guests order a dish that comes with the bar&rsquos housemade, traditional Danish rye bread, such as the charcuterie plate. Those who visit on Sundays will get a traditional United Kingdom-inspired Sunday roast.

Photo courtesy of Signe Birck

The Rum Line, Open Seasonally (Miami)

The Rum Line stocks 165 varieties of its namesake sugarcane spirit, which skilled bartenders stir into punches, daiquiris, jungle birds and even Inca Kola. To match the tropical vibe, the South Beach bar&rsquos kitchen prepares beachy bites like oyster ceviche, salmon tacos and jerked chicken lollipops. It&rsquos not uncommon to see groups sharing both a volcano bowl cocktail and a raw-bar seafood tower during an afternoon that easily stretches into evening because you&rsquore on island time at The Rum Line.

Photo courtesy of The Rum Line

Black Market Liquor Bar (Los Angeles)

If a speakeasy and a gastropub swirled their DNA together, the offspring would be Black Market Liquor Bar. The Studio City spot&rsquos list of high-proof "fancy drinks" includes the notorious "Fade to Black" with 103-proof bourbon, Clément Sirop de Canne and walnut bitters. That much liquor requires a cushion of comfort food like barbecued short rib, ricotta gnudi, oxtail tagliatelle and spicy Korean chicken wings. Before you call it a night, cash in on the deep-fried Fluffernutter that screams after-school snack.

Photo courtesy of Black Market Liquor Bar

The Townsend (Austin)

Despite its cavernous setting inside the historic Townsend-Thompson Building, this Austin cocktail authority is laid-back. As proof, two of their signature dishes are a no-muss burger and a clever North African-spiced take on hot chicken served with semolina flatbread and red sauce. Both are from from Chef Justin Huffman, whose resume includes local greats like Uchi and Contigo. The cocktail menu is long enough that you could try a different drink every day for two weeks straight, but come for the food, too.

Photo courtesy of Ruben Morales

Taste (St. Louis)

The bar team at Taste knows all the tricks trending today. They&rsquore barrel-aging, stirring in sherry, incorporating vegetables and herbs, and reaching for the spice drawer. The shareable small and large plates that make up the food menu are seasonal and slightly simpler. The best-seller, after all, is the bacon-fat-fried cornbread, an indulgence that goes with any cocktail on the menu. The pork burger and brick chicken are equally popular with regulars. They also serve mussels in a fragrant coconut-milk bath, jagerwurst with all the trimmings typical of Germany, and churros accompanied by velvety almond panna cotta.

Photo courtesy of Tuan Lee

The Gin Joint (Charleston, S.C.)

Pick your potent potable at Charleston&rsquos jewel box of a cocktail bar and then don&rsquot pass Go without collecting the house popcorn, which smacks of pad Thai. It&rsquos one of several housemade salty snacks that act like an accelerant for bitter elixirs like the Tweed Ring, with amaro, Fernet, Aperol, grapefruit liqueur, lime and bitters. Another is beef jerky so good that Edmund&rsquos Oast now uses the recipe. More-substantial eats from MariElena Raya include clams and chorizo served with grilled ciabatta for dipping, and pork buns piquant with hoisin sauce. Find that second stomach for dessert, because the Peanut Butter Chocolate Bar is an experience, thanks to the inclusion of popping candy.

Photo courtesy of The Gin Joint

ABV (San Francisco)

With a name that stands for alcohol by volume &mdash the measurement of how boozy a drink is &mdash cocktails are the clear emphasis at this Mission District bar. Trendy spirits like Japanese whiskey and mezcal lure the masses, but most patrons also come hungry. The kitchen stuffs olives with Hudson Valley foie gras mousse, for starters. That isn&rsquot to say that there are frills: All of ABV&rsquos food is meant to be eaten with your hands, including their best-selling beef tongue Reuben, Mapo sloppy joe and falafel lamb dog.

Photo courtesy of ABV

Lobo Fell’s Point (Baltimore)

Hang out in Lobo for a few hours and you&rsquoll start to understand why Baltimore&rsquos nickname is Charm City. The drinks incorporate iconic local ingredients, most notably so the Spring Shandy with cult classic Natty Boh beer, fresh-squeezed grapefruit and cantaloupe. While most patrons visit for the original and classic cocktails, the food encourages customers to make a meal out of small plates. There&rsquos a cheeky cheeseburger tartare that tops rare filet with micro celery, shaved cheddar, pickled tomatoes and sesame seeds, for example. There&rsquos also the smoked pork loin sandwich, which lures those in the know with Binkert&rsquos smoked pork loin, provolone, roasted garlic spread and broccoli rabe. A full charcuterie program and raw bar are also available.

Photo courtesy of Lobo Fell&rsquos Point

Citizen Public House and Oyster Bar (Boston)

Boston&rsquos brown-liquor aficionados make their way to Citizen for 220 whiskeys, including rare finds like a dozen proprietary single-cask bottles created just for the bar. Oyster options rotate daily, but the kitchen also embraces pork in a big way. Guests can order a whole-roasted pig dinner that feeds 10 or more people. "You learn a lot about the guests who choose to eat the eyeballs," says the bar&rsquos owner, David DuBois. If that&rsquos too primal, another top pick is the house-smoked linguica with cheddar grits, rainbow chard and bacon jam.


50 Best Restaurants | Recettes

Finally, the winners of the World's 50 Best Restaurants sponsored by S.Pellegrino et Acqua Panna have been announced. Spain's El Celler de Can Roca took first place and we couldn't be happier for brothers Joan, Josep et Jordi. To celebrate the occasion we've decided to feature recipes from some of the chefs in the top 10.

We begin with Italy's Massimo Bottura, chef at Osteria Francescana, who ranks third in the 2013 World's 50 Best Restaurants list, which is sponsored by S.Pellegrino et Acqua Panna. Bottura is known for his avant-garde spin on classic Italian dishes like this foie gras popsicle pictured below.

Ranking at number six on the list is Alex Atala, chef of D.O.M. in Sao Paolo. Atala draws inspiration from local Amazonian ingredients and was recently featured in the Times 100 list of the most influential people in the world. He shared this recipe for banana-lime ravioli made with priprioca, one of his favorite ingredients from the Amazon.

Remaining at the eighth spot on the list is Arzak from Spain. This family restaurant is run by Juan Mari Arzak and his daughter Elena Arzak, the 2012 Veuve Clicquot Female Chef of the Year. Together, they create avant-garde dishes from a pantry that stocks over 1,000 rare ingredients from all over the world. They shared this lemon dessert with honey mead with FDL.

Still hungry? Here are more enticing pictures of food from other chefs in the World's 50 Best Restaurants list. For more fascinating dishes from chefs all over the world, we recommend you swing by our Recettes section.


20 Best Restaurants in North America

1. The Willows Inn, Washington
2. SingleThread, California
3. Saison, California
4. Alinea, Chicago
5. Blue Hill at Stone Barns, New York
6. Manresa, California
7. Raymonds Restaurant, Newfoundland
8. Chef’s Table at Brooklyn Fare, New York
9. Minibar by Jose Andres, Washington, DC
10. Oriole, Chicago
11. McCrady's, Charleston
12. The Restaurant at Meadowood, California
13. Catbird Seat, Nashville, Tennessee
14. Per Se, New York
15. Castagna, Portland, Oregon
16. Smyth, Chicago
17. Eleven Madison Park, New York
18. Hugo’s, Portland, Maine
19. The French Laundry, California
20. Aubergine, California


Commonwealth Cravings: The Most-Iconic Dishes in Virginia

Try a taste of history with these iconic foods — and the best places to sample each — from the Old Dominion state.

Relatif à:

Photo By: Tyler Darden ©Tyler Darden

A Legacy of Good Eats

Once a state of rolling farmlands, Virginia is home to plenty of iconic food and wine, dating back to President Washington’s days. Whether you’re craving peanut soup, oysters or hand pies, here’s where to savor the bounty, from Chesapeake Bay to the Shenandoah Valley.

Illustration by Hello Neighbor Designs

Fromage au piment

Go to a party in the South and you’ll find savory, salty, creamy and yellow pimento cheese. The spicy blend of sharp cheddar, mayo, roasted red pepper, shallot and tarragon is the most-popular starter at Pasture in Richmond. The dip is served with Ritz crackers — because they’re Chef-Owner Jason Alley’s favorite — along with pickles and crudites. Alley knows Virginia classics: He’s a native of Pulaski, outside of Blacksburg.

Photo courtesy of Pasture

Fried Pies

Fried pies, also known as fry pies, can be found at bakeries and small town stores across the state. These hand-held pies are a regular item at The Shack in Staunton, deep-fried in canola oil for a sweet and savory bite. The restaurant’s Apple Bourbon Sorghum Caramel Fry Pie, served with a warm thyme custard, doubles down on local favorites with rich sorghum and local apples.

Photo by Sera Petras, courtesy of The Shack

Rappahannock Oysters

After years of focused conservation and entrepreneurial efforts, Virginia leads the East Coast in oyster production. The Rappahannock Oyster Co. farms oysters across the Chesapeake Bay, including sweet and buttery Rappahannock River oysters. The shellfish is harvested daily on the farm in front of Merroir, a restaurant located on the Rappahannock in Topping, about an hour from Richmond. The kitchen goes through about 12,000 oysters a week in peak season from Memorial Day through Labor Day.

Photo courtesy of Merroir

Ham & Biscuits

Owner Tim Laxton and the bakers at Early Bird Biscuit Co. in Richmond pull hundreds of buttermilk biscuits out of their ovens each day to stuff with ham from Crabill’s in the Shenandoah Valley, making the state’s original breakfast sandwich. Early Bird also features a daily specialty biscuit made with Virginia-milled flour and full-fat buttermilk, which comes in savory flavors like Parmesan Peppercorn and Old Bay Cheddar as well as sweet varieties such as Macchiato and Cinnamon-Raisin Pecan.

Photo courtesy of Cameron Charles Lewis

Beurre de pommes

Peanut Pie

Peanuts have been grown commercially in Virginia since the 1840s, and the Virginia peanuts are the largest in the nation. The Virginia Diner — located in the heart of Virginia peanut country, Sussex County — bakes as many as four dozen peanut pies a week. There’s a half-pound of crushed salted peanuts in each sweet, buttery dessert.

Photo courtesy of Virginia Diner

Truite

The state is home to more than 2,900 miles of trout streams, and brook, brown and rainbow trout are popular among anglers and diners. The Palisades Restaurant in Eggleston sources its fish from Brackens Fish Hatchery in Wytheville and serves rainbow trout with a toasted oat and almond crust, lavender honey and rhubarb. The western Virginia restaurant hosts live music, and also offers a cooking camp for kids in the summertime.

Photo courtesy of The Palisades Restaurant

Macaroni et Fromage

Thomas Jefferson brought a pasta machine back from Europe in the 1790s, and often served “macaroni” to guests during his time at Monticello in Charlottesville. The president’s legacy lives on at the Virginian Restaurant, where the Stumble Down Mac N' Cheese is a favorite order for students at the nearby University of Virginia — which was established by Jefferson in 1819. Cavatappi pasta is mixed with cream, pepper Jack cheese and salt and pepper, then topped with a fried cheddar potato cake, which the staff recommends guests mix into the creamy dish.

Photo courtesy of Virginian Restaurant

Crevettes & Gruau

Virginia — with hundreds of waterways and a long agrarian history — has been producing top-quality grits for centuries. Coarse-ground white grits from Byrd Mill in Ashland star in the Shrimp ‘n’ Grits dish at José Andrés’ America Eats Tavern in McLean, a restaurant that specializes in iconic American food. The grits in this Southern staple are combined with aged white cheddar and topped with wild Gulf shrimp and North Carolina ham and peppers, then finished with chopped corn nuts.

Photo courtesy of Rey Lopez

Brunswick Stew

Virginia is one of several Southern states that claim to be the birthplace of regional icon Brunswick Stew. In the colder months, Grey Goose in Hampton sells up to 10 gallons a week of the hearty mix of chicken and vegetables, including crushed tomatoes, corn, carrots, lima beans and potatoes. It’s one of their top sellers and comes with a side of biscuits. Mark your calendar: The fourth Wednesday in January is Brunswick Stew Day at the Virginia statehouse.

Photo courtesy of Bob Harper Photography

Baked Oysters

For an utterly Virginian take on a classic Rockefeller, try the baked oysters at family-owned Molasses Grill in Halifax, close to the North Carolina border. Chef Steven Schopen’s dish features oysters that are often sourced from the James River or Chincoteague Bay. Instead of spinach and bacon, they’re topped first with local collard greens sauteed in shallots and garlic, then sugar-cured country ham from Kite’s in Wolftown. The dish is finished with lemon hollandaise and grated Parmesan.

Photo courtesy of Molasses Grill

Soft-Shell Crabs

Summer is soft-shell crab season in Virginia, when blue crabs molt to make way for new growth. Crabs are harvested just as this stage begins and held until the new shells are ready — and delicious. At Restaurant Eve in Alexandria, Virginia crabs are served with wild-foraged chanterelles (a friend of the restaurant procures the golden mushrooms from West Virginia) and fennel blossoms from the restaurant’s garden, which add a touch of anise flavor to the dish.

Photo courtesy of Restaurant Eve

Norton Wine

Viognier Wine

Soupe aux arachides

A mix of onion, celery, chicken stock and peanut butter lays the base for this hearty soup that was popular in Colonial Virginia. Its roots are African, but the version served on Fridays at 1776 Log House Restaurant was adapted from one that was once served at the historic Hotel Roanoke, which was constructed in the 1880s. The family-run restaurant is located in tiny downtown Wytheville in the western part of the state, and is set in an actual log cabin built in its namesake year of 1776.


101 Best Restaurants in America worth a Visit

The list that includes restaurants that "offer a truly memorable culinary experience" puts the three Michelin starred restaurant, run by chef Grant Achatz and business partner Nick Kokonas at number one, once again. The duo, who opened the Chicago restaurant 15 years ago, still offers "some of the most imaginative and delicious modernist cuisines in the country," according to The Daily Meal. Their other Chicago restaurant Prochain appears at no.18 on the list.

Daniel Humm's Onze Madison Park in New York takes second place, while Dominique Crenn's Atelier Crenn in San Francisco is in third position. dan barbier can be found at number 10 with Blue Hill à Stone Barns.

See the top 20 below, which is dominated by California with seven entries.


24 Best Seafood Restaurants in the United States

    , Photo: 167 Raw , Photo: Bob’s Clam Hut , Photo: Matunuck Oyster Bar , Photo: koss13/stock.adobe.com , Photo: Roe , Photo: Angry Crab Shack , Photo: sitriel/stock.adobe.com , Photo: Fiola Mare , Photo: M.studio/stock.adobe.com , Photo: ilolab/stock.adobe.com , Photo: Mama’s Fish House , Photo: Mariscos Chihuahua , Photo: Pacific Beach Fish Shop , Photo: Pêche Seafood Grill , Photo: Providence , Photo: Red Fish Grill , Photo: Vasiliy/stock.adobe.com , Photo: FabioAlfanoPH/stock.adobe.com , Photo: Select Oyster Bar , Photo: Shaw’s Crab House , Photo: ALF photo/stock.adobe.com , Photo: The Place , Photo: Sergey/stock.adobe.com , Photo: The Walrus and the Carpenter
  • Cover Photo: Anna_Anny/stock.adobe.com

You are reading "24 Best Seafood Restaurants in the United States " Back to Top


Voir la vidéo: Le meilleur restaurant au monde en 2013 est.. (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Parisch

    What words ... Fiction

  2. Nashura

    Il ne peut y avoir

  3. Ainsley

    À mon avis, vous avez tort. Je suis sûr. Envoyez-moi un courriel à PM, nous parlerons.

  4. Armstrong

    Vraiment court

  5. Gilroy

    Pourquoi avez-vous soulevé la panique ici?

  6. Dikora

    Cette phrase est tout simplement incomparable :), tout de suite c'est agréable pour moi))))

  7. Douzilkree

    Je félicite, très bonne idée

  8. Patli

    C'était intéressant de voir !!!



Écrire un message